Les radicaux de gauche en danger au Sénat

Publié le par PRG

Le Figaro le 29 Août 2008

Le plus vieux groupe parlementaire du Sénat, le Rassemblement démocratique et social européen - composé pour l'essentiel de radicaux de gauche comme Jean-Michel Baylet (Tarn-et-Garonne) -, pourrait ne pas survivre aux sénatoriales du 21 septembre. Si deux de leurs sièges renouvelables étaient perdus, les radicaux de gauche ne pourraient conserver un groupe qu'en attirant des sénateurs en rupture de banc.


Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article