Pour Jospin l'alliance avec le PRG,MRC,Vert et PC doit aller de pair avec "un PS fort"

Publié le par PRG

Jospin appelle les socialistes à conserver la stratégie d'union de la gauche

LA ROCHELLE (AFP) — Lionel Jospin a mis en garde vendredi, à l'université
d'été du PS à la Rochelle, contre une rupture du parti avec la stratégie de
rassemblement de la gauche, qui serait "lourde de conséquences", estimant
que le sujet doit être "tranché" au Congrès de Reims.


"Le rassemblement à gauche a contribué à la renaissance du socialisme français et
permis des victoires locales et nationales en 1981, 1988 et 1997", a affirmé l'ancien
Premier ministre, qui soutient la candidature de Bertrand Delanoë pour succéder à
François Hollande au Congrès de Reims à la mi-novembre.

"Rompre avec cette stratégie serait une décision lourde de conséquences, même si
les autres composantes de la gauche et les Verts se sont affaiblis", a-t-il prévenu.

Cette "question fondamentale" doit faire l'objet d'une "délibération collective, à l'opposé
de ce qui fut fait lors de la dernière élection présidentielle, dans l'hésitation des derniers
jours", a-t-il dit dans une allusion aux tentatives de rapprochement de l'ex-candidate Ségolène
Royal avec le centriste François Bayrou, entre les deux tours.

"Notre Congrès aura à en débattre et à trancher", a plaidé M. Jospin pour qui l'alliance avec
les autres composantes de la gauche doit aller de pair avec "un PS fort, qui se dote d'un
programme convaincant et radical".

Cela donnera aux Français une "image claire" du PS et lui permettra, selon lui, de "se
donner un leader reconnu à l'extérieur, souhaité et accepté par tous à l'intérieur".

"Si nous accomplissons ce premier pas, l'extrême-gauche sera ramenée à son impuissance
proclamatoire et le pôle écologique sera amené à se tourner de nouveau vers nous", a affirmé
l'ancien chef de gouvernement.

Publié dans Article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article