Affaire Tapie: la poursuite éventuelle des auditions décidée mardi (Migaud)

Publié le par PRG

PARIS, 10 septembre 2008 (AFP) - Le député (PS) Didier Migaud a annoncé mercredi que la Commission des finances de l'Assemblée nationale, qu'il préside, déciderait mardi d'une éventuelle poursuite des auditions dans l'affaire Tapie.

"Nous apprécierons mardi prochain au bureau de la Commission des finances si d'autres auditions sont programmées dans les 15 jours qui viennent", a déclaré M. Migaud après l'audition de Bernard Tapie dans l'affaire Adidas, ajoutant que pourraient être entendus l'ancien ministre de l'Economie Thierry Breton et son successeur Christine Lagarde.

M. Breton s'était dit favorable en octobre 2006 à une conciliation avec Bernard Tapie dans l'affaire Adidas plutôt qu'à la poursuite de la procédure.

Mme Lagarde a pour sa part donné instruction aux représentants de l'Etat siégeant au sein de l'EPFR, l'établissement public qui contrôle le Consortium de réalisation (CDR, héritier du Crédit Lyonnais), de voter en faveur de l'arbitrage lors d'un conseil qui s'était tenu un an plus tard, en octobre 2007.

Interrogé sur les chances que soit constituée une commission d'enquête parlementaire sur cette affaire, qui est réclamée par le MoDem et le PS, mais à laquelle l'UMP ne s'est pas associée, M. Migaud s'est contenté de répondre que cela serait décidé "lors de la session ordinaire" du Parlement à partir du 1er octobre.

Un tribunal arbitral a condamné le CDR à verser une indemnité de 285 millions d'euros aux liquidateurs du Groupe Bernard Tapie, estimant que la banque l'avait floué d'une importante plus-value lors de la revente d'Adidas à l'industriel Robert-Louis Dreyfus en 1994.

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article