L'enjeu des sénatoriales pour Hollande:"obtenir une minorité de blocage !"

Publié le par PRG

PARIS, 11 septembre 2008 (AFP) - Le Premier secrétaire du PS, François Hollande a estimé jeudi que son parti pouvait gagner "entre 10 à 15 sièges" aux élections sénatoriales du 21 septembre et jugé que l'enjeu de scrutin était de "rééquilibrer" le Sénat.

"L'enjeu politique, c'est de rééquilibrer cette assemblée malgré un mode de scrutin qui nous est défavorable et de traduire, au Sénat, par une progression, les bons résultats que nous avons eus aux élections municipales et cantonales", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Ce scrutin va démontrer que malgré l'ampleur de nos victoires régionales, départementales et communales nous n'avons pas la poussée qui devrait être la nôtre", a-t-il ajouté.

"Néanmoins, je pense que nous allons gagner plus de sièges qu'il n'est souvent attendu parce qu'il y a des divisions à droite et plutôt une bonne mobilisation à gauche" a-t-il souligné. "Nous espérons gagner entre 10 à 15 sièges" a-t-il précisé.

"Nous voulons que le Sénat devienne une assemblée ordinaire dans une démocratie, c'est-à-dire permettre à un moment ou à un autre que les votes que nous obtenons aux élections locales puissent avoir une conséquence au niveau de la chambre des collectivités locales", a-t-il soutenu.

Selon le mode de scrutin actuel, "il faudrait que nous gagnions pendant 20 ans les élections locales pour avoir un espoir d'être majoritaires un jour au Sénat", a-t-il insisté.

Autre enjeu, pour M. Hollande, obtenir une "minorité de blocage sur les futures révisions de la Constitution". "Si nous progressions d'une dizaine, voire davantage de sièges, le PS et ses alliés pourraient bloquer certaines initiatives". Les révisions constitutionnelles, pour être adoptées, doivent recueillir les 3/5e des suffrages exprimés des parlementaires réunis en Congrès.

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article