Crise : le Parti radical de Borloo veut en finir avec le "stop and go financier"

Publié le par PRG

PARIS, 23 septembre 2008 (AFP) - Le Parti Radical présidé par Jean-Louis Borloo veut en finir avec le "stop and go financier" ("yoyo" financier, ndlr) et approuve l'idée d'un sommet international sur la crise financière proposé mardi par Nicolas Sarkozy à New York.

"Entre le communisme et le capitalisme béat, il existe sans doute une troisième voie à la fois plus sûre, plus efficace et surtout plus humaine permettant d'en finir avec ce +stop and go financier+", lit-on dans un communiqué du secrétaire général du parti radical, Laurent Hénart, reprenant une idée de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair.

Le Parti Radical approuve "à 100%" la proposition de Nicolas Sarkozy d'organiser un somment international sur la crise financière, et estime qu'il est "grand temps pour le monde de tirer les leçons de dix années de dérégulation".

Selon M. Hénart, la réponse à la crise financière internationale "ne peut être que politique (...) Ne rien faire c'est laisser l'économique prendre le pas sur le politique, ce qui est moralement et démocratiquement inacceptable".

Publié dans dépêches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article