L'UMP pour une "application républicaine" du service minimum

Publié le par PRG

PARIS, 6 octobre 2008 (AFP) - L'UMP, par la voix de sa porte-parole Chantal Brunel, a appelé à "une application républicaine, sans réserve et sans exception du service minimum dans les transports et à l'école", lundi, veille d'une journée nationale d'action à l'appel de six confédérations syndicales.

L'UMP appelle chacun à prendre "ses responsabilités pour une application républicaine, sans réserve et sans exception du service minimum dans les transports et à l'école, car l'efficacité d'une grève n'est pas proportionnelle à la grogne des usagers", déclare Mme Brunel dans un communiqué.

"Le service minimum à l'école et dans les transports est un service maximum pour les parents et les usagers. Lors de la grève du 7 octobre, les Français pourront juger sur pièces les élus qui sont au service de tous, et ceux qui sont au service d'intérêts partisans", ajoute Mme Brunel.

Un autre porte-parole de l'UMP, Dominique Paillé, a par ailleurs qualifié de "comportement irresponsable" la décision de 26 maires de gauche de Seine-Saint-Denis de ne pas organiser de service minimum d'accueil dans leurs écoles les jours de grève.

"L'UMP dénonce un comportement irresponsable qui ne trouve de justification que dans une réaction primaire anti-gouvernementale, au mépris des règles républicaines", déclare M. Paillé dans un communiqué.

"En appelant à ne pas appliquer la loi, ces maires donnent un contre-exemple de civisme aux citoyens qu'ils représentent", affirme M. Paillé, soulignant que "tout comme le service public doit être accessible à tous, la loi s'applique à tous et nul ne peut d'autorité s'y soustraire".

"La fonction de maire implique également de répondre au plus près aux besoins des familles. Chacun sait qu'elles sont très majoritairement favorables à ce service, dont l'utilité et la mise en oeuvre sont compatibles avec l'exercice du droit de grève", poursuit M. Paillé.

Six confédérations syndicales sur huit (CGT, CFDT, CFE-CGC, FSU, Solidaires, Unsa) ont appelé à des mobilisations partout dans le pays le 7 octobre.

Publié dans dépêches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article