Citoyenneté. Un collectif d'associations laïques organise, demain, un débat avec la participation de la préfète et de Jean-Michel Baylet président PRG du conseil général.

Publié le par PRG

La Dépêche du Midi le 10 octobre 2008

Un collectif d'associations laïques (lire encadré) organise, ce samedi à partir de 9 h 45 et jusqu'à 12 heures, une table ronde à la médiathèque du centre universitaire avec la participation de la préfète, Danièle Polvé-Montmasson, et du président du conseil général, Jean-Michel Baylet, autour du thème « Une république laïque : pourquoi ? ».

Cette table ronde sera animée par Pierre Tournemire, de la Ligue de l'enseignement, en présence de Christine Mousson, présidente nationale DDEN ; François Testu, président national de la JPA, et de Jean-Michel Ducomte, président national de la Ligue de l'enseignement. De 14 h 30 à 15 h 30, dans les locaux de l'IUFM, les organisateurs de cette journée pas comme les autres ont prévu cinq ateliers différents pour nourrir le débat. Celui des collectivités locales sera pris en charge par Francis Labruyère, président de l'Association des maires ; celui de l'Éducation par Claude Soufflet, inspecteur d'académie IPR honoraire ; de la justice par Alain Birgy, vice-président du tribunal de grande instance de Montauban ; celui de la santé par José Guionnet, président du conseil d'administration de la CPAM, et enfin celui de la sécurité par Christian Jalabert, commandant honoraire de la Police nationale. Les responsables des associations laïques sont unanimes pour déclarer que l'idée d'organiser une grande journée pour promouvoir la laïcité vient des attaques en règle répétées venant parfois du président de la République lui-même contre la laïcité.

Et de citer le discours de Latran, (ou le terme de laïcité positive a choqué). En fait, les associations laïques entendent, par cette journée de débat, répondre aux attaques diverses et variées contre la loi de 1905 proclamant la séparation des églises et de l'État et promouvoir la laïcité au quotidien. Une synthèse des travaux sera établie et une vidéo réalisée au cours de cette manifestation qui suit la conférence donnée l'an passée par Henri Pena-Ruiz sur la laïcité et qui précède d'autres manifestations. Hier, plusieurs organisateurs laïques donnaient leur définition de la laïcité. Ils ont dit : « La laïcité, c'est la paix sociale », « La laïcité, c'est le respect entre l'espace privé et l'espace public », « La laïcité, c'est le vivre ensemble », « La laïcité, c'est un concept moderne en lutte contre les communautarismes ». Et pour vous, la laïcité, c'est quoi ?


Un collectif de 16 associations

Les associations laïques membres du collectif :

JPA (Jeunesse au plein air), Ligue de l'enseignement, AFL (Association familiale laïque), association familiale Les Éclaireurs, Autonome de solidarité laïque, centre de vacances Danielle-Casanova, DDEN (délégués départementaux de l'éducation nationale), FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques), Francas, FSU (Fédération syndicale unitaire), MAE (Mutuelle accident élève), MGEN (Mutuelle générale de l'éducation nationale), Occe (Office centrale de la coopération à l'école), PEP (Pupilles de l'enseignement publique), Snuipp (Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC), Unsa (Union nationale des syndicats autonomes).


A. Estel (JPA) : « Se mobiliser pour la préserver »

Alain Estel, président de la JPA, une des associations laïques organisatrices de la manifestation, donne son sentiment sur cette journée

Cette journée est-elle vraiment nécessaire ?

Bien sûr. Certaines déclarations accompagnées d'actes significatifs de la part de hauts dirigeants de l'état remettent en cause le principe de laïcité qui fait la force de notre République. Il nous revient à nous, associations laïques, de rappeler ce qu'est la laïcité dans notre quotidien ; une démarche urgente et indispensable. Cette journée prolonge la conférence d'Henri Pena-Ruiz que nous avions organisée l'an dernier et à laquelle avaient participé quasiment tous les candidats aux élections législatives.

Qu'en attendez-vous concrètement ?

Nous voulons sensibiliser un public le plus large possible. Nous voulons que cette journée soit le rassemblement des défenseurs de la laïcité telle qu'elle a été définie par les Républicains de 1905 et qui a fait ses preuves. Le bien vivre ensemble, toutes opinions confondues, c'est à la laïcité que nous le devons ; le respect de nos libertés individuelles, c'est à la laïcité que nous le devons aussi. Aujourd'hui, elle est en danger. Nous devons nous mobiliser pour la préserver… Pour nous préserver !

Comment se déroulera le colloque ?

Il est ouvert à tout public, l'entrée est libre et gratuite. Il se déroulera toute la journée à partir de 9 h 45 jusqu'à 16 heures.

Renseignements : tél. 05 63 66 45 75.

 

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article