François Hollande s'oppose à un report du congrès du PS

Publié le par PRG

Le premier secrétaire du PS s'est également déclaré contre un débat public télévisé entre les prétendants à sa succession avancée par le chef de file de la gauche du parti Benoît Hamon.

 

 

(R

 

Le premier secrétaire du PS François Hollande s'est déclaré lundi 13 octobre contre un report, en raison de la crise financière, du congrès du PS prévu à Reims à la mi-novembre, et également contre un débat public télévisé entre les prétendants à sa succession.
"Je n'en vois pas la raison. Le congrès doit être conçu comme une réponse, y compris à la crise", a déclaré François
 Hollande sur France-Inter, interrogé sur la proposition de Malek Boutih,
secrétaire national du PS, de reporter le congrès.
"Depuis des mois nous disions que l'effacement de l'Etat, la déréglementation,
la dérégulation, le libéralisme allaient produire une crise. Elle est là, alors au
 moment où elle est là encore faut-il apporter les réponses", a-t-il dit.

"A la hauteur de l'évènement"

"Ce que j'attends des socialistes (...) c'est qu'on soit à la hauteur de l'évènement, quand l'évènement est là on ne le chasse pas. Il ne peut pas y avoir de report, il doit y avoir une exigence supplémentaire de contenu", a insisté le numéro un socialiste.
"Il faut que collectivement, les socialistes disent à la fin de leur congrès : voilà nous ce que nous ferions dans le contexte d'aujourd'hui", a-t-il expliqué.
Il a également réfuté l'idée d'un débat public télévisé entre prétendants à la direction du PS avancée par le chef de file de la gauche du parti Benoît Hamon. "On n'est pas dans ce cas de figure. Ce n'est pas une primaire pour la désignation d'un candidat", a expliqué François Hollande.

Publié dans PRGcom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article