Eurogroupe : réactions du PRG et des Verts

Publié le par PRG

PARIS, 13 octobre 2008 (AFP) - Réaction lundi du Parti radical de gauche (PRG) et des Verts au plan de sauvetage financier décidé dimanche par l'Eurogroupe:

 

- Jean-Michel Baylet, président du PRG, a demandé dans un communiqué que Nicolas Sarkozy consulte "dès cette semaine" les "partis politiques, syndicats et associations". Selon lui, il faut que "la politique de sauvetage, comme de protection des banques, soit désormais précédée d'une politique économique visant à renforcer les entreprises françaises et plus largement européennes".

Il souhaite notamment que la Caisse des dépôts et consignations (CDC) devienne "la Caisse de Développement et d'Investissement chargée de soutenir la création et le développement d'entreprises répondant à des critères d'innovation, de capacités d'exportation, de création d'emplois".

 

- Anne Souyris, porte-parole nationale des Verts, a estimé dans un communiqué que "le plan de sauvetage interbancaire" était "minimaliste, et surtout largement insuffisant".

Ils demandent que "soit engagé immédiatement un processus entre l'Europe et les autres partenaires internationaux contre la spéculation sauvage, pour la suppression des paradis fiscaux et la transparence de la comptabilité bancaire" et que "soit lancé un plan de relance à hauteur de 10% du budget de l'Union européenne afin d'éviter que la crise financière ne se propage à l'économie réelle".

Selon les Verts, il faut "introduire de nouvelles législations européennes et internationales régulatrices en matière bancaire" et "investir de manière prioritaire, à hauteur de 10% dans les technologies vertes, les modes de transport non polluants, l'éducation et la recherche à l'échelle de l'Union".

Publié dans PRGcom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article