Baylet prochain ministre d'ouverture?

Publié le par PRG

Le Figaro le 14 novembre
Qui remplacera Jean-Pierre Jouyet ? François Fillon s'est bien gardé de répondre à la question. «Non, non, je ne sais pas.» À l'Élysée, les conseillers sont peu bavards sur le sujet. Mais le président de la République et son premier ministre s'accordent sur un point : le départ de Jean-Pierre Jouyet ne remet pas en question la stratégie de l'ouverture à gauche. Pour François Fillon, «ce n'est pas la fin de l'ouverture. Rien n'empêche le président de proposer à d'autres personnalités d'ouverture des responsabilités à l'avenir», renchérit-il.

Plusieurs proches du chef de l'État assurent que les postulants ne manquent pas : «On a des candidats. Il y en a même pas mal et vous seriez surpris par certains noms.» Quelles personnalités de gauche pourraient rejoindre Bernard Kouchner, Éric Besson, Jean-Marie Bockel, Martin Hirsch et Fadela Amara ? Les noms de Jack Lang, Claude Allègre ou Jean-Michel Baylet avaient été cités, mais ne semblent plus d'actualité.

En fait, Nicolas Sarkozy attend la fin du congrès de Reims. «Il va y avoir des gens écœurés», anticipe un sarkozyste. Certains socialistes seraient «mûrs», dit-on. Le nom d'André Vallini, député de l'Isère, est le plus souvent avancé. L'intéressé a déjà démenti une information de L'Express. Mais sa lettre alambiquée n'a convaincu personne. Vendredi, une source gouvernementale a confirmé au Figaro que Vallini pourrait faire partie des futurs ministres d'ouverture.

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article