Taser France/Besancenot: la dangerosité pas réglée (Baylet, PRG)

Publié le par PRG

PARIS, 24 novembre 2008 (AFP) - Jean-Michel Baylet, président du PRG et sénateur (RDSE) de Paris, a estimé lundi que le jugement rendu dans le procès en diffamation de Taser France contre Olivier Besancenot "ne réglera pas la question de la dangerosité des Taser sur le fond".

M. Baylet qui a réclamé la création d'une commission d'enquête sénatoriale sur la dangerosité de ces pistolets à impulsion électrique indique "oeuvrer" pour que la proposition de résolution permettant de créer une telle commission d'enquête "soit inscrite prochainement à l'ordre du jour du Sénat".

L'importateur français du Taser a été débouté par le TGI de Paris de son action en diffamation contre le porte-parole de la LCR, Olivier Besancenot, qui avait affirmé que le pistolet à impulsions électriques avait provoqué des morts aux Etats-Unis

Publié dans dépêche sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article