Le PRG en veut au CSA

Publié le par PRG

Le Parisien le 24 novembre 2008
Mécontent de ne pas être pris en compte par le CSA (Conseil supérieur de
l'audiovisuel) pour le temps d'antenne qui lui est consacré et pour l'accès
aux spots d'expression directe sur les chaines du service public, le PRG
(parti radical de gauche) consulte actuellement un avocat spécialisé. «Nous
sommes affligé de l'indifférence du CSA à l'égard du 3è parti de la gauche
qui compte 8 députés et un groupe au Sénat», affirme Nathalie Kouyate,
directrice de la communication du PRG.

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article