Baylet clairement dans l'opposition.

Publié le par PRG

13 juin 2008 La Dépêche du Midi
Invité, hier soir, de France 3 Sud, le Président des radicaux de gauche Jean-Michel Baylet a réaffirmé l'ancrage à gauche du PRG : « Nous n'avons pas changé de camp : nous sommes clairement dans l'opposition à la politique du gouvernement. Mais en politique, le dialogue avec des gens différents est normal et constructif. Parti laïque et républicain, le PRG échange avec les radicaux valoisiens de Jean-Louis Borloo et avec le MoDem. Bayrou, ce n'est pas Sarkozy ».

Ce positionnement à gauche n'empêche pas non plus les radicaux de critiquer leur traditionnel allié socialiste sur la guerre de succession à François Hollande : « Je trouve pitoyables les débats internes de personnes au Parti socialiste. L'opinion est d'ailleurs ahurie par ce spectacle préjudiciable pour toute la gauche.

Le gouvernement et Nicolas Sarkozy nous donnent tous les jours des raisons de combattre leur politique et au lieu de cela, le PS est un théâtre de divisions et de déchirements » regrette Jean-Michel Baylet avant de livrer sa définition du mot libéralisme récemment au cœur des batailles internes du PS : « Nous sommes favorables à un libéralisme contrôlé qui empêche les dérives financières et capitalistes, sachant que dans ce mot, il y a aussi l'idée de liberté. C'est d'ailleurs en prenant en compte ces notions que Bertrand Delanoë a revendiqué ce mot ».

Sur les médias, Jean-Michel Baylet se déclare « ouvert à des complémentarités entre l'écrit, l'audiovisuel et l'internet au niveau des régions ».

Tout en restant prudent : « Que deviendront les propositions de la commission Copé sur l'audiovisuel ? Nul ne le sait. En général, Sarkozy défait très vite ce que Copé veut faire ».

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article