Temps de parole des politiques: la SDJ de Radio France dénonce les règles

Publié le par PRG

PARIS, 6 janvier 2009 (AFP) - La Société des journalistes (SDJ) de Radio France a dénoncé mardi, dans un communiqué, les règles régissant le temps de parole des politiques à la radio, jugeant que ce système offre "une prime scandaleuse, honteuse" à la majorité et au chef de l'Etat.

Fin décembre, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a adressé aux radios un courrier leur demandant de lui communiquer le temps de parole des hommes politiques qui doit respecter l'équilibre suivant: un tiers pour le gouvernement, un tiers pour la majorité, un tiers pour l'opposition. Le CSA souhaite que les radios appliquent bien cette loi datant de 1986, que les télévisions respectent.

"Officiellement, il s'agit de garantir le pluralisme. En fait, le système cache bien deux cadeaux: un à la majorité, un autre au chef de l'Etat", estime la SDJ de Radio France.

La SDJ rappelle que le temps de parole du président de la République et des conseillers de l'Elysée n'est pas comptabilisé.

"La Société des journalistes de Radio France est très attachée au respect du pluralisme. Nos antennes doivent refléter la réalité des urnes. Mais qui peut croire que ce système est juste? Ces règles offrent une prime scandaleuse, honteuse, au gagnant des élections", juge encore la SDJ.

Publié dans PRGcom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article