Gaza: les principaux événements des dernières 24 heures

Publié le par PRG

GAZA, 11 janvier 2009 (AFP) - Voici les événements des dernières 24 heures dans la bande de Gaza, où l'offensive israélienne est entrée dimanche dans sa troisième semaine:

 

ASPECTS MILITAIRES

 

SAMEDI 10 JANVIER

- Au moins 28 Palestiniens tués dans les opérations israéliennes dans la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.

- Une quinzaine de roquettes tirées de la bande de Gaza s'abattent sur le sud d'Israël: quatre blessés, selon l'armée.

- L'armée israélienne a affirmé avoir tué 550 combattants palestiniens depuis le début des opérations le 27 décembre, 250 durant la phase des raids aériens et 300 lors de l'offensive terrestre lancée le 3 janvier.

- L'aviation israélienne largue des milliers de tracts en arabe sur Gaza-ville avertissant la population d'une prochaine "intensification des opérations contre les tunnels, les dépôts d'armes, et les terroristes dans toute la bande de Gaza".

 

DIMANCHE 11

- Des blindés israéliens avancent dans Gaza-ville et dans deux quartiers de sa périphérie sud, Tal al-Hawa et Cheikh Ajline, provoquant la fuite de dizaines de familles.

- Plus de 30 personnes, dont plus de dix activistes mais aussi plusieurs civils, sont tuées par des tirs et des raids israéliens (sources médicales palestiniennes).

- Bombardements de "tunnels des contrebande d'armes". Plus de 50 "cibles" visés dans la journée par l'armée, 19 roquettes tirées contre Israël, sans faire de victimes (porte-parole militaire israélien).

- Trois policiers égyptiens et deux enfants blessés, non loin de la frontière de Rafah, par des éclats de missile lors de frappes aériennes israéliennes dans la bande de Gaza (services de sécurité égyptiens).

 

INITIATIVES DIPLOMATIQUES

- Une délégation du Hamas au Caire pour faire part aux autorités égyptiennes de ses "remarques" sur l'initiative de sortie de crise du président Hosni Moubarak.

- Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, basé à Damas, rejette toute négociation d'une trêve, tant que les forces israéliennes ne se retireraient pas du territoire palestinien.

- Le Premier ministre israélien affirme que l'offensive "se rapproche de ses objectifs", mais se poursuivra. Le vice-ministre israélien de la Défense Matan Vilnaï estime que la fin de l'offensive est proche. Israël envoie des renforts de réservistes pour ses opérations dans la bande de Gaza. Le recours aux réservistes, rapporté par les télévisions israéliennes, pourrait préluder du lancement d'une "troisième phase" dans l'offensive.

- A Washington, le président élu Barack Obama déclare qu'il met en place une équipe afin de disposer, dès son investiture le 20 janvier, "des meilleures personnes possibles qui pourront s'engager immédiatement dans le processus de paix au Proche-Orient dans son ensemble".

 

HUMANITAIRE

- Selon l'ONU, 25.000 personnes se sont réfugiées dans des centres d'accueil de fortune, installés dans des écoles ou des bâtiments de l'Agence pour l'aide aux réfugiés (Unrwa).

 

MANIFESTATIONS

- Des dizaines de milliers de personnes manifestent dans le monde contre l'offensive israélienne, notamment à Bruxelles, à Madrid et à Rabat. A Londres des milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer le Hamas et exprimer leur solidarité avec Israël.

 

BILAN DES PERTES HUMAINES DEPUIS LE DEBUT DE LA GUERRE LE 27 DECEMBRE

- Au moins 889 Palestiniens, dont 275 enfants, ont été tués et plus de 3.620 blessés, selon un dernier bilan du chef des services d'urgence palestiniens Mouawiya Hassanein.

- Côté israélien, trois civils et 10 soldats ont été tués et plus de 150 blessés, la plupart légèrement, selon l'armée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article