Européennes: Baylet "choqué" que Bayrou refuse de faire des listes communes

Publié le par PRG

PARIS, 26 janvier 2009 (AFP) - Le président du Parti radical de gauche (PRG) Jean-Michel Baylet, est "choqué" par le refus du président du Mouvement Démocrate (MoDem), François Bayrou, de faire des listes communes avec lui pour les élections européennes et envisage de faire alliance avec le PS.

"Bayrou a fermé la porte de manière violente avant même que nous ayons pu en parler. Je le regrette. Son comportement m'a choqué", affirme M. Baylet dans un entretien au quotidien Le Figaro publié lundi.

"Pourtant, ajoute-t-il, il ne s'agissait en aucun cas de fusionner nos deux formations, très différentes et même souvent opposées de par l'histoire, le courant chrétien-démocrate de l'UDF et le courant républicain laïque du PRG. Mais de voir si, à l'occasion des Européennes, nous aurions pu faire un bout de chemin ensemble".

Début janvier, M. Bayrou avait implicitement écarté l'hypothèse de listes communes aux européennes avec les radicaux de gauche, soulignant que la "condition préalable" à un regroupement était "l'indépendance" vis-à-vis de l'UMP et du PS. Or le PRG fait généralement alliance avec le Parti socialiste aux élections.

M. Baylet compte se tourner finalement vers le parti de Martine Aubry. "Nous n'avons pas encore discuté avec Martine Aubry, mais une rencontre est prévue. La logique serait, dans cette élection difficile parce que régionalisée, que nous fassions listes communes", déclare le sénateur du Tarn-et-Garonne.

Publié dans dépêche sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article