Elections européennes : l'UMP nettement en tête

Publié le par PRG

Nouvel Obs le 17 Février 2009
Avec 26% des intentions de vote, l'UMP devance le Parti socialiste de trois points, selon l'Ifop. Le NPA de Besancenot arriverait quatrième (9%), derrière le Modem (14,5%).

Le Parlement européen (Sipa)

Le Parlement européen (Sipa)

Un sondage place l'UMP de Nicolas Sarkozy en tête des intentions de vote pour les élections européennes. Selon l'enquête Ifop-Paris Match rendue publique mardi 17 février, la majorité compterait trois points d'avance sur le Parti socialiste.

Voici les estimations de l'Ifop :
UMP 26%
PS 23%
Modem 14,5%
NPA 9%
Les Verts 7%
Front national 6%
Libertas (Philippe de Villiers) 5%
PCF-Parti de gauche 4%
Lutte ouvrière 3%
Debout la République (Nicolas Dupont-Aignan) 2%
Dissidents du Front national 0,5%

Une hausse "en trompe l'oeil"


L'UMP connaît une forte progression par rapport à la première enquête publiée début décembre: 26% au lieu de 22%. Mais, souligne l'Ifop, il s'agit d'une hausse "en trompe l'oeil" qui s'explique par le retrait des listes du Nouveau centre et de Chasse Pêche Nature et Tradition (CPNT). Le résultat de l'UMP serait supérieur à la contre-performance des européennes de 2004 (16,6%), mais nettement en dessous du score de Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle de 2007 (31,18%).
Avec 23% des voix, le Parti socialiste de Martine Aubry progresse d'un point par rapport à l'enquête de décembre. Le PS serait très en-deçà de son résultat des dernières européennes (28,9%), mais il se rapproche du résultat de Ségolène Royal au premier tour de 2007 (25,87%). Selon l'Ifop, le PS n'est pas véritablement menacé par une extrême gauche éclatée, dont les intentions de vote totalisent tout de même 16% (8,6% en 2004).

Le FN à 6%


Le MoDem de François Bayrou recueille 14,5% des intentions de vote. Le parti centriste bénéficie d'une dynamique auprès des cadres supérieurs et des professions libérales, selon l'Ifop. En revanche, il ne parvient à capter qu'un petit nombre de sympathisants socialistes ou de l'UMP (3% de chaque).
Les Verts, de leur côté, recueillent 7% des intentions de vote (11% en décembre).
A droite, les listes Libertas de Philippe de Villiers (5%) et Debout la République (DLR) de Nicolas Dupont-Aignan (2%) gagnent un point. Le Front national de Jean-Marie Le Pen cède un point (6%) et les listes de Carl Lang et de Jean-Claude Martinez, dissidents du FN, représentent 0,5% des intentions de vote.
Les élections européennes auront lieu en France les 6 et 7 juin. Les 72 eurodéputés français sont élus à la proportionnelle dans huit grandes circonscriptions. Leur mandat dure 5 ans.

- Sondage réalisé les 12 et 13 février par téléphone auprès d'un échantillon de 862 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 952 personnes, âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Notice détaillée disponible auprès de la commission nationale des sondages. Les intentions de vote ont été recueillies sur candidatures et listes réelles dans chacune des sept circonscriptions métropolitaines.

Publié dans PRGcom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article