Dominique Orliac, députée PRG du Lot : Le gouvernement n'enrayera pas le processus de désertification médicale.

Publié le par PRG

Communiqué de Dominique orliac,députée radicale de gauche du Lot.
Le 19 Février 2009

Si les Députés Radicaux de gauche partagent les objectifs affichés dans ce
texte (réorganiser l’hôpital et lutter contre la désertification
médicale), ils dénoncent un texte « fourre-tout » au caractère avant tout
« technocratique » et « déconnecté des réalités ».

Dominique ORLIAC a exprimé l’incompréhension des populations des
territoires ruraux qui ne comprennent pas qu’un texte qui prétend
améliorer la qualité des soins sur tout le territoire entraîne la
suppression de maternités ou de services de chirurgie. « Où est le progrès
? Puisqu’au final il en résulte un accroissement des inégalités entre les
territoires et donc entre les Français ».

De plus, tenter de résoudre la question très complexe de la démographie
médicale et du manque de médecins généralistes dans les territoires ruraux
suppose d’écouter et de convaincre les médecins et les étudiants en
médecine. Or, c’est tout le contraire qui a prévalu dans la rédaction de
ce texte. Dominique ORLIAC suggère de développer la filière universitaire
de médecine générale en créant des postes de titulaires dans chaque
Faculté, afin de mettre en œuvre un encadrement qui motiverait les
internes. « A trop mépriser la médecine générale, les politiques publiques
ont fini pas la dévaloriser aux yeux de ceux qui seraient tentés de la
pratiquer ».

Enfin, Dominique ORLIAC et les Radicaux de gauche craignent que, sans
mesures incitatives crédibles ni moyens budgétaires à la hauteur, le
Gouvernement ne parvienne pas à enrayer le processus de désertification
médicale.

Publié dans PRGcom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article