"les députés SRC (socialistes, radicaux de gauche et citoyens) et la CFDT au coude à coude pour un nouveau partage des revenus".

Publié le par PRG

PARIS, 10 mars 2009 (AFP) - Les députés PS ont poursuivi mardi leurs rencontres avec les syndicats, avant la journée de mobilisation du 19 mars, en recevant le leader de la CFDT François Chérèque, avec qui ils ont dénoncé "le partage totalement inégal de la masse salariale".

"Nous avons des identités de vue sur les racines de la crise et notamment sur le partage totalement inégal de la masse salariale, qui a profité aux cadres dirigeants des entreprises au détriment des salariés médians et modestes", écrit le groupe PS à l'Assemblée, dans un communiqué intitulé "les députés SRC (socialistes, radicaux et citoyens) et la CFDT au coude à coude pour un nouveau partage des revenus".

"Nous partageons l'analyse de François Chérèque selon laquelle le mouvement syndical quand il est uni peut donner de l'espoir en obtenant des concessions significatives", ajoute le communiqué.

"Les députés SRC soutiennent enfin les efforts de la CFDT pour que les organisations syndicales puissent intervenir en amont, dans les entreprises, sur l'élaboration des grandes orientations. Notre proposition d'octroyer aux syndicats une représentation au sein des conseils d'administration va dans ce sens", conclut le communiqué.

Le groupe PS à l'Assemblée était tombé d'accord mercredi dernier avec le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly et Alain Olive (Unsa) sur "la faiblesse des réponses du pouvoir" face à la crise.

Publié dans dépêche sur le PRG

Commenter cet article