Total: "D'abord le profit avant le social" André Sainjon vice-président du PRG

Publié le par PRG



Communiqué de presse de André Sainjon, vice-président du PRG le 11 mars 2009

Il ne se passe pas un seul jour sans l’annonce de suppressions de postes.
A celles déjà programmé au sein des différentes fonctions publiques
(remplacement d’un retraité sur deux), se rajoutent les 89.000
suppressions d’emplois pointées au 4ème trimestre 2008 et les 350.000
prévues sur l’année 2009 dont on peut craindre qu’elles seront largement
dépassées, au regard du flux des annonces faites depuis le début de
l’année. De plus, en cette phase de crise, l’ampleur du recours au chômage
technique, 146.000 au cours du quatrième trimestre 2008, peut faire
craindre de nouvelles vagues importantes de suppressions d’emplois, si
d’aventure celle-ci venait à perdurer
L’ annonce par Total, pourtant largement bénéficière, de 550 suppressions
d’emploi, témoigne d’un manque de civisme au moment où la crise frappe
aussi le monde du travail, pour Total et quelques autres entreprises c’est
d’abord le profit avant le social, il est temps de prendre la mesure des
problèmes et agir en conséquence, les sentiments de désorganisation et de
désordre, d’incohérence et d’incompréhension, voire d’inégalité et
d’injustice augmentent.
Le PRG considère urgent d’agir pour faire naître un nouvel ordre
économique et financier au niveau mondial, l’Europe et la France doivent
peser de tout leur poids en particulier pour exiger cette réforme
fondamentale.

Publié dans PRGcom

Commenter cet article