Suppressions de postes chez Total : réactions NC, LO, PG, CRC, PRG, POI

Publié le par PRG

PARIS, 11 mars 2009 (AFP) - Réactions à l'annonce de centaines de suppressions de postes chez Total:


- François Sauvadet et les députés du groupe Nouveau Centre "dénoncent les suppressions de postes annoncées par le groupe Total" alors que "l'entreprise a réalisé le plus gros profit français". "A l'heure où nous appelons tous à une moralisation en profondeur du capitalisme, la responsabilité sociale de l'entreprise doit être renforcée". (communiqué)

- Le Groupe communiste (CRC) au Sénat "va déposer, à nouveau, une proposition de loi tendant à interdire les licenciements par une entreprise qui redistribue des dividendes à ses actionnaires". "M. Sarkozy qui prêche à tout va la moralisation du capitalisme doit agir et demander des mesures législatives à son gouvernement pour empêcher ces agissements patronaux". (communiqué)

- Arlette Laguiller et Nathalie Arthaud (LO): Les annonces de Total et Continental "illustrent l’attitude de l’ensemble de la classe capitaliste qui s’efforce de faire payer la crise par les travailleurs". (communiqué)

- Parti de Gauche (PG): "Le cynisme de ces grands patrons de multinationales est décidément sans bornes". Le PG "se prononce pour la nationalisation de Total" et pour une "loi d'interdiction des licenciements boursiers et des suppressions d'emplois dans les entreprises qui font des bénéfices". (communiqué)

- Parti radical de gauche (PRG): L’annonce de Total, "pourtant largement bénéficiaire", "témoigne d’un manque de civisme au moment où la crise frappe aussi le monde du travail". "Pour Total et quelques autres entreprises, c’est d’abord le profit avant le social". (communiqué)

- Parti ouvrier indépendant (POI): "pourquoi ne pas prendre la décision politique d’interdire ces suppressions et les licenciements qui vont en découler dans les entreprises sous-traitantes?". "Le meilleur moyen de stopper les ravages de la libre concurrence serait la nationalisation des banques, des principaux secteurs de l’industrie, et notamment la renationalisation du groupe Total". (communiqué)

Publié dans dépêche sur le PRG

Commenter cet article