Découpage: Schwartzenberg président d'honneur du PRG mécontent

Publié le par PRG

Le Figaro le 12 Avril 2009
Le président d'honneur du PRG, Roger-Gérard Schwartzenberg a dénoncé dimanche "l'absence manifeste d'impartialité" du projet de découpage des circonscriptions dévoilé samedi par le secrétaire d'Etat, Alain Marleix. Marleix avait annoncé samedi que le projet de découpage électoral prévoyait la suppression de 33 circonscriptions dont 18 détenues par la gauche et 15 par la droite.
Le journal Le Monde a fait état d'un projet, portant aussi sur la suppression de 33 circonscriptions, mais dont 23 détenues par la gauche et 9 par la droite. Dans un communiqué, Schwartzenberg a estimé que cette "absence d'impartialité ne peut surprendre", dans la mesure où Alain Marleix est, à ses yeux, "juge et partie" dans cette affaire.
Il a observé que le secrétaire d'Etat aux collectivités territoriales a été "de 2005 à 2008, secrétaire national aux élections à l'UMP et a même cumulé ces deux fonctions de mars à octobre 2008, alors même qu'il était chargé du découpage électoral". "Il n'est pas convenable que le gouvernement ait délibérément confié la mission du redécoupage électoral à celui-là même qui avait la veille encore la charge des intérêts électoraux de l'UMP", a ajouté Schwartzenberg. "A l'évidence, a-t-il conclu, cette confusion volontaire des genres n'est pas conforme à la démocratie".

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article