1994 : Tapie tue Rocard

Publié le par PRG


Le Progrès le 21 Avril 2009
Les précédents scrutins ont pourtant compté dans la politique du pays.

> 1979 : Chirac au tapis

C'est la première élection européenne avec un quarté de tête de listes royal : Veil (centre), Mitterrand (PS), Marchais (PC), Chirac (RPR). Avec 20 %, le leader communiste est sur les talons du futur président alors que Jacques Chirac (16 %) essuie son premier grand revers.

> 1984 : l'émergence du FN

En 1981, Jean-Marie Le Pen n'était même pas candidat à la présidentielle. Début 1984, le Front national lance une campagne centrée sur l'immigration. Le Pen provoque journalistes et adversaires politiques. Sa liste obtient 10 % autant que les communistes. Voilà Le Pen installé dans le paysage politique.

> 1989 : les écolos et...Giscard Pour la première fois, les écologistes menés par Antoine Waechter accèdent à des mandats de parlementaires et devancent nettement le PCF (10,6 % contre 7,6%). A droite, la liste de Simone Veil est laminée par celle conduite par... Giscard d'Estaing.

>1994 : Tapie tue Rocard

Même pris dans les affaires de l'OM, Bernard Tapie conduit les radicaux de gauche au-dessus de 10 % avec la bénédiction de Mitterrand. La liste Rocard plafonne à 14 % L'ex-Premier ministre s'efface de la tête du parti.

> 1999 : Sarkozy KO

Panique au RPR quand Philippe Seguin déclare forfait à trois semaines du vote, remplacé au pied levé par Nicolas Sarkozy. Sa liste est devancée par l'alliance Pasqua-de Villiers. Dany le rouge devenu Cohn-Bendit le vert ramène l'écologie à 10 %.

 

 

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article