Sécurité : réactions PCF, MRC, PRG, Libertas, PDF aux mesures de Sarkozy

Publié le par PRG

PARIS, 21 avril 2009 (AFP) - Voici des réactions au nouveau plan de Nicolas Sarkozy sur la sécurité annoncé mardi à Nice :

 

- Parti communiste français (PCF) : "Depuis plusieurs années, Nicolas Sarkozy ne cesse de faire la leçon en montrant les muscles. Mais, à tout point de vue, son bilan est nul. Il en vient même à instrumentaliser son propre échec pour faire oublier l'état d'urgence social dans lequel se trouve la France aujourd'hui". "La violence et l'abandon social sont devenus le quotidien des Français qui subissent de plein fouet la politique de Sarkozy. Mais ces victimes là n'intéressent visiblement pas Nicolas Sarkozy". (communiqué)

 

- Georges Sarre, secrétaire national du Mouvement républicain et citoyen (MRC) : le chef de l'Etat, "plutôt que de faire le choix de l’action, préfère la surenchère dans la communication, le bavardage et la gesticulation juridiques". "On peut craindre que les statistiques des violences aux personnes, notamment non crapuleuses, se dégraderont sans cesse au cours des prochains mois, comme elles se sont sans cesse dégradées depuis que Nicolas Sarkozy a eu des responsabilités en matière de sécurité intérieure". (communiqué)

 

- Les sénateurs radicaux de gauche (PRG) "considérent inquiétantes toutes mesures destinées à lutter contre les bandes organisées puisqu'elles font peser de lourdes menaces sur les libertés publiques et remettent en cause la liberté de réunion". (communiqué)

 

- Philippe de Villiers et Frédéric Nihous (Libertas) jugent le plan d’action de Nicolas Sarkozy contre le phénomène des bandes "insuffisant". "On nous avait dit, +il y aura plus de sécurité et moins de bandes+, or, il y a moins de sécurité et plus de bandes". (communiqué)

 

- Carl Lang (Parti de la France): "à l'approche des élections européennes, le président de la République, qui souhaite dissimuler son calamiteux bilan depuis deux ans, s'est fendu à Nice d'une saillie sécuritaire dont il a le secret prétendant +engager une lutte sans merci contre les voyous+". Le PDF "dénonce les boniments sécuritaires du locataire de l'Elysée qui a totalement échoué pour rétablir l'ordre et la loi en France". (communiqué)

 

 

Publié dans dépêche sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article