Les Jeunes radicaux de gauche (les JRG): Nicolas Sarkozy apporte une réponse partielle et insuffisante...

Publié le par PRG

PARIS, 24 avril 2009 (AFP) - Voici les réactions du Front National, des Jeunes populaires (UMP), du Parti radical et du Parti radical de gauche (PRG) au discours de Nicolas Sarkozy vendredi sur l'emploi des jeunes dans le Val-d'Oise.

- Jean-Marie Le Pen (FN). "L'efficacité de ce plan est déjà connue : elle sera nulle". "Le président bling-bling prend les patrons pour des voituriers du Fouquet's. Il croit qu'il suffit de donner quelques billets aux entreprises pour qu'elles embauchent des jeunes". "Et bien sûr Nicolas Sarkozy, en bon socialiste, relance les +contrats aidés+". (communiqué)

- Les Jeunes Populaires (UMP) "se félicitent du plan d'urgence à destination des jeunes qui va dans le sens des propositions phares du Livre Blanc pour l'autonomie des jeunes".

"Pendant que l'opposition s'égosille, Nicolas Sarkozy agit et créé les conditions, au moment où les jeunes sont les premières victimes de la crise, d'un sauvetage de notre génération face à la précarité" (communiqué).

- Le Parti radical "se réjouit vivement des annonces du Président de la République" et "tient à saluer plus particulièrement les mesures en faveur de l'apprentissage, qui est la stratégie gagnante pour lutter contre le chômage des jeunes" (communiqué).

Le parti présidé par le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo rappelle en outre que le développement durable et le Grenelle Environnement "offrent de nombreuses opportunités de carrière pour les jeunes dans tous les domaines de la croissance verte".

- PRG et jeunes radicaux de gauche : Nicolas Sarkozy, "en concentrant ses efforts sur l’emploi uniquement n’apporte qu’une réponse très partielle et insuffisante aux difficultés de la jeunesse française à s’insérer dans la société. Il n’y a aucune proposition en matière de logement, en matière de santé ou encore d’accès aux études supérieures". (communiqué)

Publié dans dépêche sur le PRG

Commenter cet article