Baylet: l'augmentation du chômage illustre le manque d'efficacité du gouvernement

Publié le par PRG

PARIS, 27 avril 2009 (AFP) - Réactions du PCF, d'Europe-Ecologie et du PRG suite à l'annonce de la hausse du chômage au mois de mars (+63.400 en métropole à 2,44 millions de chômeurs).

La ministre de l'Emploi Christine Lagarde avait estimé dimanche que le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi en mars, n'était "pas catastrophique" même s'il n'était "pas bon non plus".

 

- Marie-George Buffet (PCF) : "Mme Lagarde ne trouve pas ça trop horrible, elle s'attendait presque à pire. Mais ça veut dire autant d'hommes et de femmes qui ne savent pas de quoi sera fait leur avenir, autant d'hommes et femmes qui se disent qu'ils sont sacrifiés sur l'autel de la spéculation, sur l'autel des dividendes alors que nous avons besoin d'emplois qualifiés, d'industrie, de salaires pour sortir de la crise". (conférence de presse)

 

- Cécile Duflot (Verts, porte-parole d'Europe-Ecologie) : "Le gouvernement supprime des dizaines de milliers de postes de fonctionnaires, défiscalise les heures supplémentaires et précarise le travail... Et s'étonne ensuite de voir le chômage augmenter". Europe Ecologie propose un "Bruxelles de l'emploi au niveau européen pour une transformation écologique de l'économie et la création de millions d'emplois durables, socialement utiles et non délocalisables". (communiqué)

 

- Jean-Michel Baylet (PRG) : "La nouvelle augmentation du chômage au mois de mars, malgré le rebond de la consommation, illustre le manque d'efficacité du gouvernement sur la question de l'emploi malgré les effets d'annonce du président. La baisse du chômage qui avait marqué le début de mandat du président était largement fondée sur la multiplication des emplois précaires et nous en payons durement le prix aujourd'hui". (communiqué)

 

 

Publié dans dépêche sur le PRG

Commenter cet article