Qu'est ce que la grippe porcine?

Publié le par PRG

Le Nouvel Obs le 27 Avril 2009
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/ameriques/20090425.OBS4629/questce_que_la_grippe_porcine_.html
La grippe porcine, qui a fait 20 cas mortels identifiés au Mexique, a suscité un déclenchement d'alerte par les autorités sanitaires mondiales qui craignent une pandémie humaine.
Voici une liste de questions-réponses pour comprendre à quoi nous avons vraiment affaire.

Qu'est ce que la grippe porcine?
Il s'agit, selon les spécialistes, d'une maladie respiratoire des élevages de porcs, un virus grippal de type A (les virus A de la grippe sont ceux qui ont un potentiel pandémique contrairement aux virus de type B). Elle peut se répandre rapidement. Cependant aucun cas d'épizootie (épidémie animale) n'a été officiellement signalé en même temps que la grippe nord-américaine actuelle.
C'est pourquoi cette grippe nord-américaine dite porcine est en fait "pour l'instant, une épidémie humaine", selon le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), Bernard Vallat.

Est-elle transmissible à l'Homme?

Le virus A/H1N1, a "clairement un potentiel pandémique dans la mesure où il affecte des êtres humains", a averti l'OMS. Tous les cas constatés au Mexique procèdent de la contagion d'homme à homme, ont souligné les autorités du pays. La maladie touche "des jeunes adultes en bonne santé" selon les autorités mondiales de la santé.
Les symptômes (fièvre, maux de tête, courbature) sont similaires à ceux de la grippe saisonnière qui tue chaque année dans le monde de 250.000 à 500.000 personnes (essentiellement des plus de 65 ans dans les pays développés).

S'agit-il d'un nouveau type de grippe porcine?
Comme chez l'humain, indique l'OMS, les virus de la grippe changent continuellement chez le porc. Or les porcs ont, dans leurs voies respiratoires, des récepteurs sensibles aux virus influenzae porcins, humains et aviaires. Les porcs sont des "creusets" qui favorisent l'apparition de nouveaux virus grippaux, par le biais de recombinaisons génétiques, lorsqu'ils sont contaminés simultanément par plusieurs virus.
La combinaison du virus A/H1N1 en cause est inédite, c'est un nouveau virus, selon les experts.

Peut-on l'attraper en mangeant de la viande de porc?
Non rappelle samedi le ministère de l'Agriculture. "Cette grippe d'origine porcine au Mexique ne s'attrape pas en mangeant de la viande, mais par voie aérienne, d'homme à homme".
La température de cuisson (71° Celsius à coeur) détruit virus et bactéries, précisent les Centres de contrôle des maladies américains (CDC).

La transmission interhumaine de la maladie est-elle possible?
Il existe des cas de transmissions interhumaines. Aux Etats-Unis, deux décès avaient été enregistrés en 1976 et 1988. Les CDC américains ont rapporté le 17 avril deux cas touchant deux jeunes enfants de 9 et 10 ans, qui n'avaient pas été en contact avec des cochons.

Quels sont les pays concernés pour l'instant?
En dehors du Mexique et des Etats-Unis, les autorités de Santé au Pérou, au Chili et au Costa-Rica ont activé des plans de vigilance sanitaire.
Au Canada, aucun cas n'a été recensé mais la ministre canadienne de la Santé, Leona Aglukkaq, a demandé la plus grande vigilance aux Canadiens afin d'éviter la propagation de cette épidémie.
La France a mis en place un centre de crise afin de suivre l'évolution de la situation sanitaire au Mexique. Paris a précisé samedi que "la France n'importe pas de porcs vivants, ni de viande porcine du Mexique".

Existe-t-il un vaccin contre cette maladie?
Oui, pour les porcs. Oui et non pour l'homme. Selon les autorités mexicaines citant l'OMS, le vaccin correspond encore à une souche précédente du virus le rendant moins efficace. Mais "la production de vaccin (est) possible dans la mesure où le virus est identifié" mais elle nécessite "un peu de temps", dit samedi l'OMS.
En attendant, le Tamiflu, médicament à base d'oseltamivir utilisé contre la grippe aviaire, est efficace pour ce virus, ajoute l'organisation.
Le vaccin contre la grippe saisonnière humaine ne protège pas contre la grippe porcine.

Pourquoi l'OMS a-t-elle tiré le signal d'alarme?
"Parce qu'il y a des cas humains associés avec un virus de grippe animal, mais également en raison de l'étendue géographique des différentes apparitions ainsi que l'âge inhabituel des groupes atteints", a dit l'Organisation mondiale de la Santé.

Publié dans PRGcom

Commenter cet article