L'université de Toulon débloquée par les forces de l'ordre

Publié le par PRG

DRAGUIGNAN, 11 mai 2009 (AFP) - Une centaine d'étudiants qui bloquaient depuis une semaine l'accès à l'université du Sud Toulon-Var ont été délogés sans heurts lundi matin par les forces de l'ordre, a-t-on appris auprès d'eux.

Le président de l'université et conseiller régional PRG, Laroussi Oueslati, avait réclamé au préfet du département l'intervention des forces de l'ordre. Le blocage des portes du campus avait été décidé mardi 5 mai lors d'une assemblée générale d'étudiants.

Des barricades formées avec des pneus, des palettes en bois et du gravier ont été dégagées. Les forces de l'ordre sont restées en place pour garder les entrées.

"Nous avons renoncé à mettre le feu aux barricades pour éviter les incidents avec les CRS", a déclaré l'un des porte-parole des étudiants grévistes, Alexandre Picazo.

Les étudiants qui depuis treize semaines manifestent pour obtenir le retrait de la loi LRU sur l'autonomie des universités et ses décrets afférents, ont décidé lundi de poursuivre leurs actions en perturbant les cours. Mardi, une assemblée générale devrait décider de la poursuite ou non du mouvement.

cd/ppy/ei

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article