Européennes: crainte d'un "record d'abstention"

Publié le par PRG

PARIS, 11 mai 2009 (AFP) - Plus d'un Français sur deux (54%) se déclare à un mois du scrutin intéressé par les élections européennes, contre 53% fin février (+1), selon un sondage réalisé pour nouvelObs.com par l'institut LH2 qui craint un "record d'abstention".

Par ailleurs, 46% des Français disent qu'ils ne sont pas encore intéressés par ces élections, au lieu de 47% fin février.

"Ces résultats, identiques à ceux mesurés par LH2 il y a deux mois, alors même que le PS et l’UMP viennent d’entrer en campagne, font craindre un record d’abstention", souligne l'institut.

Selon le sondage, près d’un Français sur cinq pourrait profiter de ces élections pour sanctionner le gouvernement et sa politique: 18% des sondés déclarent qu’au moment de décider de leur vote le 7 juin ils exprimeront avant tout "leur opposition à la politique actuelle du gouvernement", 10% exprimeront à l’inverse "leur soutien à la politique actuelle du gouvernement", enfin 61% des Français affirment qu’ils "se prononceront principalement en fonction des enjeux européens et non de la situation politique nationale". 5% d'entre eux ne se prononcent pas, 4% ne voteront pas et 2% ne répondront à aucune de ces propositions.

Sondage réalisé les 6 et 7 mai par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1.007 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Commenter cet article