Jean-Michel Baylet PRG: « Il est temps de rétablir l'ordre ! »

Publié le par PRG

Forum sur la sécurité. L'état s'est mobilisé vendredi soir... Les élus et la population aussi.
Une plus grande afluence que lors des précédentes réunions dans le département. La forte présence d'élus, mais aussi
de commerçants locaux. La mobilisation générale dans les rangs de l'État : Mme le préfet Polvé-Montmasson, M. le sous-préfet Cousinard, le colonel Chipoy commandant le groupement de gendarmerie de Tarn-et-Garonne, le capitaine Rebattu commandant la compagnie de Castelsarrasin…

Le décorum entourant, vendredi soir à la salle Léo-Gipoulou, l'étape valencienne des forums « Vos libertés, votre sécurité », voulus dans toute la France par le ministre de l'Intérieur, disait beaucoup des attentes locales sur ce sujet. Le public ne manqua pas de faire remonter rapidement ses griefs, qui allaient vite s'accumuler. Le président de la communauté de communes des Deux-Rives, Jean-Michel Baylet prit alors la parole pour synthétiser « le sentiment d'insécurité qui a gagné Valence-d'Agen ces derniers mois. Si des gens sont venus spontanément vous parler ce soir, c'est qu'il y a une problématique que nous aimerions voir surmonter. Nous venons de frôler un drame avec le braquage de la bijouterie Gil (notre édition du 2 mai). Cela fait plus d'un an que j'évoque régulièrement le sujet avec les gendarmes. Nous entretenons d'excellentes relations avec eux. On nous parle d'enquête, de remonter un réseau… Mais il est désormais temps d'agir pour mettre fin au trafic mené par une petite quinzaine de personnes qui pourrissent notre quotidien. Il est temps de rétablir l'ordre à Valence et il est de mon devoir, en tant qu'élu, de vous le demander. »

Mme le Préfet a également entendu les doléances de Mme le député, Sylvia Pinel, sur les questions de justice : « Il serait bon que ce ressenti soit aussi entendu par Mme le procureur de la République. » Une partie des débats fut ensuite consacrée à la question de la consommation d'alcool par les jeunes via les buvettes autour des rencontres sportives. Le maire Jacques Bousquet rappela « le rôle de pédagogue que bénévoles et éducateurs se doivent d'endosser sur ce sujet ». En conclusion, ayant pris notes tout au long de la réunion, Danièle Polvé-Montmasson remercia l'assemblée pour la sincérité du dialogue. « C'est une marque de fabrique de chez nous : dire les choses telles qu'elles sont », lui assura Jean-Michel Baylet.

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article