La mission de l'Assemblée sur les carburants: Christianne taubira PRG se rend dans trois DOM

Publié le par PRG

PARIS, 19 mai 2009 (AFP) - La mission d'information de l'Assemblée nationale sur les mécanismes de fixation des prix du carburant dans les DOM va se déplacer du 24 au 29 mai en Guyane, à la Martinique et en Guadeloupe, a annoncé mardi la députée PRG de Guyane, Christiane Taubira, qui en est vice-présidente.

Selon un communiqué de la députée, la mission se rendra tout d'abord le 24 mai en Guyane pour une visite de terrain comprenant notamment une rencontre avec les pétroliers et les gérants de station service.

Est également prévue une réunion de travail dans le cadre de l'atelier des états généraux de l'outre-mer sur "la formation des prix, les circuits de distribution et le pouvoir d'achat".

La mission rencontrera également les présidents des collectivités ainsi que les socio-professionnels.

Elle se déplacera ensuite du 26 au 29 à la Martinique et en Guadeloupe où les parlementaires auront notamment des entretiens avec le directeur général de la SARA, filiale de Total qui approvisionne les Antilles et la Guyane en produits pétroliers.

Elle rencontrera aussi le directeur interrégional des douanes et droits indirects Antilles-Guyane et des associations de consommateurs.

Le secrétaire d'Etat à l'outre-mer, Yves Jégo, avait affirmé le 7 avril qu'il entendait trouver rapidement "une nouvelle formule plus saine" de fixation des prix pétroliers dans les DOM pour "les mois qui viennent", avant de définir "un modèle à moyen terme".

M. Jégo s’était engagé "à ce que des négociations s’ouvrent très vite avec les pétroliers pour que des décisions soient prises avant un mois pour introduire dans le calcul des prix, les gains évoqués par le rapport" de la mission administrative Bolliet.

Selon ce rapport, le prix du supercarburant pourrait baisser de 32 à 33 centimes en Guyane, de 25 centimes en Guadeloupe et de 22 à 23 centimes en Martinique. A la Réunion, les réformes envisageables pourraient conduire à une baisse de 7 à 8 centimes.

Se passer de la raffinerie de la SARA permettrait déjà pour le consommateur "un gain de l'ordre de 15 à 17 centimes pour le supercarburant et de 7 à 9 centimes pour le gazole".

Publié dans dépêche sur le PRG

Commenter cet article