Campagne "pas de passe-droit" pour sensibiliser les parlementaires aux lobbies

Publié le par PRG

PARIS, 26 mai 2009 (AFP) - A l'occasion de la discussion des nouveaux règlements du Sénat et de l'Assemblée nationale, l'association "Anticor" a décidé de lancer une campagne pour inciter l'ensemble des parlementaires à refuser tous les passe-droits et cadeaux offerts par les lobbies.

La campagne "pas de passe-droit, pas de chocolat", sera officiellement lancée jeudi avec l'envoi, aux 343 sénateurs et 577 députés, d'une lettre les invitant à se "débarrasser" des cadeaux reçus.

Jugeant que "certains lobbies confondent campagnes de sensibilisation et pratiques corruptrices" et "distribuant prébendes et avantages en tous genres", Anticor veut "promouvoir des règles d'encadrement et de limitation de ces pratiques", écrivent les responsables de l'association dans sa lettre aux parlementaires et dont l'AFP a eu copie.

Pour "ouvrir un débat sur le fonctionnement de la démocratie représentative, Anticor organise une collecte des cadeaux reçus qui constituera un panier éthique".

"Sur simple appel téléphonique ou email de votre part, nous viendrons donc retirer à vos bureaux les encombrants aux fins de les vendre aux enchères sur internet", propose Anticor aux élus.

L'association précise que "l'opération est sans durée limitée" et que "le fruit des enchères sera intégralement reversé au Trésor public".

Plusieurs parlementaires sont adhérents ou sympathisants de l'association dont l'ancien juge Eric Alphen est président d'honneur : Catherine Lemorton (PS), Jean-Patrick Gille (PS), Christiane Taubira (PRG), Michèle Delaunay (PS), Arnaud Montebourg (PS), Dominique Voynet (Verts), Bariza Khiari (Verts) et à droite Michel Hunault (UMP).

La question des lobbying a ressurgi à l'Assemblée à l'occasion du débat sur la réforme de son règlement, le député UMP Patrick Baudouin demandant un calendrier précis sur l'encadrement de leur activité.

A l'Assemblée nationale, le groupe de travail sur le lobbying se réunit mardi soir. Le Sénat a également mis en place un groupe de travail sur la question

Publié dans dépêche sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article