Le retour politique du revenant Dominique Baudis

Publié le par PRG

Libé Toulouse le 7 Juin

EUROPEENNES à 22h30. Un résultat parmi beaucoup d'autres fait particulièrement plaisir au candidat tête de liste de l'UMP Dominique Baudis: celui du Tarn-et-Garonne où avec 27,75% des suffrages, il laisse le PS Kadir Arif à 16,34% loin derrière lui.

"Cerise sur le gâteau", précise-t-il ce dimanche soir à LibéToulouse, il arrive en tête à Valence d'Agen, commune du président des Radicaux de gauche et patron de la Dépêche du Mid. Lequel quotidien, dit-il, aurait choisi de le "boycotter" dans ses colonnes.

Cette victoire électorale de l'UMP est selon lui "la première depuis plusieurs années" dans cette région du Grand Sud-Ouest. Elle serait dûe à son "excellente campagne" comparée à celle de ses adversaires PS et Modem qui, dit-il, "se sont trompés de sujet en voulant transformer ce scrutin européen en referendum anti-Sarko".

Avant d'établir le contact, l'entourage de Dominique Baudis prend bien soin de préciser qu'il est "au téléphone avec Alain Juppé". Une façon comme une autre de faire valoir que l'ex-maire UDF de Toulouse est revenu sur le devant de la scène politique de droite dans Sud-Ouest.

En Midi-Pyrénées en tout cas, ce revenant paraît bien avoir l'intention de faire sonner ses chaînes. "Etre élu à Strasbourg est déjà très bien, nous dit-il. Mais je participerai aux prochains scrutins". Lesquels, précisément ? "Aux élections régionales, au côté de Brigitte Barèges". Voilà la gauche toulousaine avertie.

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article