Sylvia Pinel députée PRG: Il est maintenant urgent que les partis de gauche se rassemblent

Publié le par PRG

La Dépêche le 8 Juin
L'abstention flirte avec les 55 %. Son analyse est incontournable dès lors qu'hier, 92 761 Tarn-et-Garonnais inscrits sur les listes électorales (sur 170 011 au total) ont boudé le scrutin. Ainsi l'abstention flirte avec les 55 %, à laquelle il faut ajouter 4 678 bulletins blancs ou nuls (2,75 %). Le profil de scrutin ne s'éloigne donc pas de la tendance nationale marquée par un détachement des électeurs à l'égard du vote européen. Pour rappel en 2004, l'abstention s'élevait à 53,34 %…

L'UMP en tête, le PS en recul. Côté résultats, là encore, la donne nationale se vérifie. Avec 27,75 % (ce qui correspond à 11,84 % des inscrits), l'UMP arrive en tête en devançant le PS en net recul (16,34 % soit 6,98 % des inscrits), talonnée par le mouvement écologiste (14,04 %). Le MoDem est distancé (8,34 %), menacé par le Front National (7,39 %) et le Front de Gauche (7,28 %) qui s'équilibrent.

Réaction. Hier soir, la députée radicale Sylvia Pinel, par ailleurs présidente du PRG 82, résumait l'analyse partagée par la majorité des observateurs : « Nous ne pouvons que regretter la faible participation à cette élection. Il faut dénoncer ce mode de scrutin, préjudiciable à la démocratie. Et nous, radicaux, demandons le retour à la circonscription unique. Il est maintenant urgent que les partis de gauche se rassemblent pour présenter un programme capable de répondre aux préoccupations des Français et constituer une véritable alternative. Il est toutefois surprenant que l'UMP crie victoire alors que moins d'un électeur sur trois, et moins d'un inscrit sur dix, a voté pour le parti présidentiel. »

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article