Bennhamias MoDem et Giacobbi PRG au gouvernement?

Publié le par PRG

La Provence le 10 Juin

"Le Canard enchaîné" affirme que l'élu MoDem marseillais fait partie des cibles de Nicolas Sarkozy pour le futur gouvernement.

Jean-Luc Bennahmias bientôt au gouvernement ? L'Elysée a pris des "renseignements" sur l'élu marseillais.

 

Selon "Le Canard enchaîné" paru ce matin, outre Yann Arthus-Bertrand, Jean-Luc Bennahmias (Modem), conseiller communautaire de Marseille Provence Métropole (MPM) et député européen, ferait partie des cibles "écolos" privilégiées de Nicolas Sarkozy dans le cadre du remaniement ministériel. L'un des deux hommes pourrait donc devenir membre du gouvernement si l'on en croit l'hebdomadaire satirique.

Le nom de l'élu marseillais aurait été prononcé par le chef de l'Etat le mardi 9 juin, quelques instants avant le traditionnel petit déjeuner qui rassemble à Paris les responsables de la majorité présidentielle. Au cours de cette entrevue, Sarkozy aurait de nouveau détaillé sa stratégie : "L'ouverture, ça déstabilise l'adversaire !". Une philosophie bien éloignée de l'esprit "union nationale" régulièrement mis en avant par l'UMP pour défendre cette technique de gouvernance...

Dans ce cadre, le profil de Jean-Luc Bennahmias est particulièrement séduisant pour Nicolas Sarkozy : ex-secrétaire national des Verts pour lesquels il a organisé plusieurs campagnes présidentielles dont celle de Noël Mamère en 2002, il est aujourd'hui une pièce essentielle du MoDem de François Bayrou.

Contactée par LaProvence.com, l'équipe de Jean-Luc Bennahmias "ne confirme ni n'infirme avoir été démarchée par l'Elysée". En revanche, un député UMP des Bouches-du-Rhône reconnaît avoir été consulté par "Paris" : "Ils voulaient des renseignements, sur la manière dont il se comportait, sur sa position sur certains dossiers...".

Jean-Luc Bennahmias ne serait pas le seul élu du sud de la France à intéresser l'Elysée dans sa logique d'"ouverture". C'est ainsi qu'est toujours cité le nom de Paul Giaccobi, le député radical de gauche de Haute-Corse qui s'est récemment abstenu lors du vote sur la loi Hadopi.

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article