La droite espère reconquérir dix Régions

Publié le par PRG

 

Le Figaro le 12 Juin

Après son revers de 2004, l'UMP entend prendre sa revanche en mars prochain.

«Les élections régionales, c'est demain !» Nicolas Sarkozy se projette déjà dans le prochain scrutin, qui se déroulera au printemps 2010. L'enjeu est énorme pour la majorité puisque huit ou neuf ministres seront têtes de listes et plus de la moitié des membres de l'actuel gouvernement candidats, en position éligible ou pas. À mi-mandat, la droite entend s'appuyer sur le succès des européennes pour reconquérir plusieurs Régions perdues en 2004. L'UMP, qui gère seulement deux conseils régionaux (Corse et Alsace) sur vingt-deux en métropole, ne peut que progresser. L'analyse des résultats des européennes, Région par Région, fournit des indications sur les gains possibles pour l'UMP.

Une note à Sarkozy. Depuis lundi, les états-majors politiques font tourner les calculettes. Nicolas Sarkozy et Claude Guéant disposent d'une note détaillée sur les Régions «gagnables» et celles où c'est «jouable» pour la majorité. Bien sûr, comparaison n'est pas raison. Les européennes sont une élection à un tour, les régionales à deux. Or la majorité dispose de réserves de voix plus faibles que le PS. Inversement, les socialistes vont devoir passer des alliances avec des écologistes forcément gourmands, voire avec une extrême gauche frondeuse. Sans compter le rôle charnière du MoDem. Selon les sondeurs, 50 % des électeurs de François Bayrou voteraient à gauche au second tour, 35 % pour l'UMP.

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article