Congrès de Versailles. L'opposition reste assise

Publié le par PRG

La Tribune le 22Juin

Les parlementaires de droite ont gratifié Nicolas Sarkozy d'une standing-ovation à l'issue de son discours devant le Congrès du Parlement à Versailles. La gauche et les membres du Modem de François Bayrou ont au contraire choisi de se démarquer en restant assis.

 

Au bout de trois-quart d'heure d'intervention, le président Nicolas Sarkozy a quitté l'hémicycle sous les applaudissements des députés et sénateurs de son camp, de son épouse et de l'ensemble du gouvernement.
 
Hésitation du PRG

Le président du PRG, Jean-Michel Baylet, a glissé un mot à l'oreille de François Bayrou avant de se lever à son tour puis de se rasseoir. François Bayrou, après un moment d'hésitation, a regardé autour de lui avant de décider de rester sur son siège. Pour la gauche, la chose était plus entendue : tous les parlementaires de gauche présents sont restés ostensiblement assis.  Certains députés et sénateurs de la majorité ont sorti des appareils-photos pour immortaliser l'instant.

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article