Sarkozy au Congrès: la fin annoncée du poste de Premier ministre (Yvon Collin sénateur PRG)

Publié le par PRG

VERSAILLES, 22 juin 2009 (AFP) - L'intervention du président Nicolas Sarkozy devant le Congrès du Parlement à Versailles marque la fin de "la fonction de Premier ministre", a affirmé le président du groupe sénatorial RDSE (PRG et radicaux valoisiens) Yvon Collin.

"Cette réunion du Congrès restera dans l'Histoire comme la première déclaration de politique générale prononcée par un président de la République, tâche qui incombait jusqu'ici au chef du gouvernement. Et d'ores et déjà, une question se pose: que va-t-il advenir de la fonction de Premier ministre ?", a-t-il déclaré dans l'hémicycle de l'Aile du Midi du château de Versailles.

M. Collin, sénateur PRG du Tarn-et-Garonne, était le seul orateur de l'opposition à s'être exprimé à la tribune du Congrès après le départ du chef de l'Etat. Le PS avait suivi l'intervention présidentielle avant de refuser de prendre part à une "mascarade de débat". Le PCF et les Verts avaient eux boycotté l'ensemble du Congrès.

Se disant le représentant d'une "opposition toujours constructive, qui préfère le débat au combat", M. Collin a déploré l'évolution des institutions avec "un président qui impulse, oriente et décide dans tous les domaines, un gouvernement sans marge de manoeuvre et souvent impuissant et un Parlement qui n'influe qu'à la marge".

 

Publié dans dépêche sur le PRG

Commenter cet article