Eric Besson: la politique d'ouverture est sortie "intacte"

Publié le par PRG

PARIS (AFP) — Le ministre de l'Immigration Eric Besson, ex-socialiste devenu secrétaire général adjoint de l'UMP, a estimé mercredi que la politique d'ouverture du président Sarkozy était sortie "intacte" du remaniement ministériel annoncé la veille.

"La phase d'ouverture est aujourd'hui consolidée à un moment où le président de la République en a moins besoin", après sa victoire aux élections européennes, a expliqué M. Besson sur France Inter.

"Il n'y a pas eu réduction du nombre de ministres d'ouverture. Depuis 2007, nous étions six, venus de la gauche, au gouvernement, a-t-il dit. A l'arrivée, aucun de nous n'est +sorti+ du gouvernement. Seul Jean-Pierre Jouyet, parce qu'il l'a souhaité, est sorti pour prendre d'autres responsabilités".

La politique d'ouverture, a-t-il ajouté, "sort intacte de ce remaniement".

A propos de l'arrivée de Frédéric Mitterrand au ministère de la Culture, Eric Besson a observé qu'il ne faisait pas de celui-ci "un ministre d'ouverture". "Mais je constate, a-t-il ajouté, que la seule appartenance politique qu'il ait eu, c'est le parti radical de gauche".

Reconnaissant "son parcours et son éclectisme", Eric Besson a ajouté: "personne n'est insensible au nom qu'il porte. Ce n'était pas le but de sa nomination mais c'est la cerise sur le gâteau".

Publié dans dépêche sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article