Taubira députée PRG: "Les Martiniquais veulent rester français et le référendum le prouvera"

Publié le par PRG

L' Express le 26 Juin

En déplacement aux Antilles, le président de la République s'est dit prêt à organiser une consultation sur l'autonomie de la Martinique. Un référendum est indispensable pour la députée guyanaise PRG Christiane Taubira.

Que pensez vous des déclarations du chef de l'Etat?

Le président semble nous avoir entendus sur une de nos revendications. Il l'a spécifié: il ne s'agit pas d'indépendance mais de degré d'autonomie. C'est une question très récurrente en Martinique. Récemment, les collectivités de Guyane, Martinique et Guadeloupe se sont prononcés pour plus de liberté de manoeuvre.

Qu'attendez-vous de cette consultation populaire?

Actuellement l'article 73 auquel nous sommes soumis nous handicape plus qu'autre chose. Le statut de DOM est très compliqué et nous ne pouvons pas continuer à fonctionner comme nous le faisons actuellement. Nous vivons dans une réalité climatique, géographique et physique différente de la métropole. En appliquant l'article 74, nous évoluerions vers plus de facilité. Nous devrions pouvoir travailler plus facilement avec d'autres pays qui sont des voisins proches.

Vous demandez plus de pragmatisme...

Tout à fait. Il faut être plus proche de la réalité pour pouvoir prendre les bonnes décisions. Il est donc nécessaire d'élargir le périmètre de nos compétences. Les Martiniquais se disent responsables, alors prenons ce risque ! Mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'y aura aucun regard ou contrôle de l'Etat.

Une consultation populaire des Martiniquais, n'est-ce pas un moyen d'étouffer toute volonté indépendantiste, comme a pu la porter Elie Domota en Guadeloupe?

Il est certain que les Martiniquais tiennent à rester français et ce vote le prouvera. Mais Elie Domota n'a jamais dit qu'il se prononçait pour l'indépendance. Je pense que ce débat n'a pas lieu d'être

Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article