PS - Et si 2012 se jouait ce week-end...

Publié le par PRG

LCI.fr le 2 Juillet

Confidentiel - Marine Le Pen joue gros dimanche prochain à Hénin-Baumon, et pas seulement elle. Rue de Solférino, son éventuelle victoire fait phosphorer.
Dimanche prochain, à la direction du PS, l'un de ses dirigeants va surveiller de très très près le second tour de la municipale partielle d'Hénin-Baumont où les socialistes sont en difficulté. Mais à une chose malheur est bon  Avec près de 40% des voix au 1er tour, la liste du FN peut emporter cette ancienne ville minière de 26.000 habitants dont l'ancien maire socialiste a été incarcéré en avril pour détournement de fonds. "Et si c'était le cas, affirme-t-il, tous les médias salueraient dans la soirée la victoire personnelle de Marine Le Pen qui se verrait alors pousser des ailes présidentielles une fois qu'elle aura succédé à son père. Si elle échouait, c'est la mort lente du FN".
 
Et ce dirigeant de poursuivre sa réflexion : "Marine Le Pen à la présidentielle, c'est au moins 7 ou 8%, autant de suffrages que Nicolas Sarkozy n'aura pas. Or toute notre stratégie est de réduire au maximum l'avance du candidat de l'UMP sur son rival de gauche pour le second tour. Et à l'Elysée, la stratégie du chef de l'Etat est actuellement au recentrage car on sait bien que les 28% obtenus par la droite aux européennes ne suffiront pas au 1er tour. Car il  faudra trouver de sacrées réserves de voix pour passer à 51%".
 
Dans ce contexte, la rue de Solférino, bien consciente du désordre actuel avec la multiplication des clubs, va travailler tant bien que mal à la prochaine phase de recomposition avec un objectif vital : une candidature unique de la gauche (PS, radicaux, PC, Front de gauche, Europe Ecologie) en 2012 dès le 1er tour pour écarter le danger Bayrou et suivre de pas trop loin Nicolas sarkozy en termes de score. En moins de deux ans, on appelle ça les travaux d'Hercule. Et encore faut-il disposer d'un Héraclès qui tiendra la forme et la durée... 

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article