Elections régionales: Le PRG pour une liste très ouverte avec Bachy

Publié le par PRG

L' Est Eclair le 3 Juillet

Le Parti radical de gauche tient à faire entendre sa voix aux prochaines régionales de 2010. Marc Bauland, secrétaire régional, semble vouloir ouvrir les portes, très largement…

 

Les élections européennes sont à peine passées que déjà les partis politiques commencent à réfléchir aux prochaines échéances, autrement dit les élections régionales de 2010
En Champagne-Ardenne, personne ne sait encore combien de listes seront en présence. La seule certitude, c'est que la liste réunissant l'UMP et le Nouveau Centre sera conduite par Jean-Luc Warsmann, député ardennais et président de la commission des lois à l'Assemblée nationale.
À gauche, Jean-Paul Bachy n'a jamais caché sa volonté de se succéder à lui-même, mais reste pour le moment très discret sur l'architecture d'une future liste. Sera-t-elle menée sous l'étiquette officielle du Parti socialiste et d'autres grands partis ? En tout cas, le Parti radical de gauche n'a pas l'intention de rester en marge comme ce fut le cas lors des élections européennes. « Nous n'avons pas été présents aux européennes faute d'accord avec le PS, alors que nous sommes l'un des partis les plus fédéralistes et les plus européens en France », commente Marc Bauland, secrétaire régional du PRG.


Du Front de gauche au MoDem


À ce jour, ce parti compte un seul conseiller

régional en la personne de Saliha Ayadi (Haute-Marne). « Pour notre part, nous sommes satisfaits de la gestion de la majorité sortante, mais l'on sait qu'on ne se fait pas réélire sur un bon bilan. » D'où son souhait d'un socle commun de projets qui pourrait réunir des partis aussi divers que le PRG, le PS, les Verts, le Front de gauche et le MoDem. « Je souhaite une liste d'union dès le premier tour, et Jean-Paul Bachy est légitime pour la conduire », confie Marc Bauland. Pour autant, il comprendrait que certains souhaitent « se compter » au premier tour avant de jouer la carte de l'union au second tour.
Aujourd'hui, Marc Bauland lance un appel à ses partenaires. Faute d'écoute, faute d'accord, il n'exclut rien. Ni de partir avec une liste propre au PRG, ni une liste menée avec d'autres…



Publié dans article sur le PRG

Commenter cet article