Jean-Michel Baylet: "La gauche doit se ressaisir"

Publié le par PRG

Le président du Parti radical de gauche a déclaré que la "gauche doit se ressaisir pour assurer la victoire en 2012"

Il a déploré, lundi, que le PRG ait été "réduit à l'état de satellite du PS".

"La gauche doit se ressaisir pour assurer la victoire en 2012, le PS se déchire sur la place publique au grand dam des électeurs et des militants de gauche, une démocratie ne peut pas vivre comme cela", déclare le sénateur du Tarn-et-Garonne.

"Nous ne pouvons pas avoir une droite puissante, en ordre de bataille, combative, parfois presque violente, et de l'autre coté le désespoir", ajoute-t-il. Pour lui, "la démocratie doit marcher sur ses deux pieds, il est temps de construire une nouvelle gauche". Il constate que le PRG "a été réduit à l'état de satellite du PS" alors qu'il a "les capacités de jouer un rôle majeur dans la transformation de notre société, si toutefois on lui permettait de le réaliser pleinement". "Le PRG est une des composantes de la gauche, la plus ancienne et pourtant moderne, elle entend s'investir dans la construction d'une nouvelle gauche", proclame-t-il.

L'université d'été du PRG aura lieu à La Rochelle les 5 et 6 septembre prochain.

Jean-Michel Baylet avait appelé le 12 juillet le PS à renoncer à toute "tentation hégémonique" après l'appel au rassemblement de Martine Aubry, soulignant le "manque de crédibilité du PS et de ses dirigeants". Alors que Martine Aubry a adressé une lettre aux leaders des partis de gauche, à l'exception du NPA, les appelant à une "nouvelle démarche de rassemblement" à gauche "sans préalable", lors des régionales, M. Baylet juge que "le PS ne cesse d'étouffer ses partenaires, de leur donner des leçons ou les mettre en garde, on voit où ça les a menés".

Tout en estimant que "la victoire ne peut exister qu'au prix de l'unité", le président du PRG a avertit que "le rassemblement ne pourra se faire que dans le respect des alliés, sans tentation hégémonique, ce qui n'est pas la propension naturelle du PS".

 

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article