Régionales : Jean-Louis Bianco tend la main au MoDem

Publié le par PRG

Europe 1 le 22 Juillet

Une alliance avec le MoDem dès le premier tour des régionales 2010 ? "Pourquoi pas", a répondu le député PS, sur Europe 1, mercredi.

"L
e PS est prêt à s’allier dès le premier tour [des régionales] avec les partenaires de gauche [et] pourquoi pas, si c’est avec un projet clair, avec le MoDem", a annoncé mercredi sur Europe 1 Jean-Louis Bianco, chargé du projet pour les régionales de 2010 et proche de Ségolène Royal.

"Partout où on a travaillé ensemble, avec les Verts, avec les communistes, avec les radicaux […], nous devons défendre en commun notre bilan", affirme encore le député des Alpes-de-Haute-Provence.

Revenant sur la cacophonie actuelle au Parti socialiste, l’ancien directeur de campagne de Ségolène Royal à l’élection présidentielle a jugé les débats des derniers jours "consternants". "Que les éléphants, les sous-éléphants, les éléphanteaux, arrêtent pendant trois mois de se regarder le nombril, de parler d’eux-mêmes, de parler du PS, surtout pour dire qu’il va mourir, et qu’ils fassent des propositions", a-t-il exhorté.

Estimant que le PS a "un problème de leadership", ce proche de Ségolène s’est toutefois défendu "de savonner la planche à Martine Aubry". Et tout en affirmant que "Ségolène Royal est au-dessus de la mêlée", il a assuré que la première secrétaire du PS et l’ex-candidate à la présidentielle "s’entretiennent au téléphone très souvent, […] plusieurs fois par semaine."

Il a enfin formulé trois propositions : "redonner du pouvoir au citoyen", en confiant un pouvoir d’enquête au Parlement, la création d’un "impôt unique [regroupant] l’impôt sur le revenu et une CSG progressive, pour financer les retraites", et, enfin, la création de "contrats antiprécarité [obligeant] les entreprises qui licencient et qui délocalisent à rembourser les aides publiques."

 Le "pourquoi pas" de Bianco à une alliance avec le MoDem

Publié dans article sur le PRG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article