Les activités publiques des épouses de Président de la République

Publié le par PRG

PARIS, 1 décembre 2008 (AFP) - En s'engageant comme ambassadrice auprès du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Carla Bruni-Sarkozy choisit de mener une activité publique personnelle, comme avant elle, toutes les précédentes Première dames de France, la plupart dans le domaine social ou sanitaire.

Voici un rappel de l'engagement de chacune:

 

- YVONNE DE GAULLE: mère d'une fille trisomique, Anne, elle achète en 1945 le château de Vert-Coeur à Milon-la-Chapelle (Yvelines) pour y accueillir des jeunes filles et des femmes atteintes d'un handicap mental. En août 1948, six mois après la mort d'Anne, il prend le nom de Fondation Anne de Gaulle. Celle-ci existe toujours et abrite 40 résidentes.

 

- CLAUDE POMPIDOU: créé sa Fondation en 1970 pour aider personnes âgées, malades hospitalisés et enfants handicapés. Elle agit en France, dans les hôpitaux et au domicile des enfants, grâce à des équipes de bénévoles. Elle construit et gère également des établissements spécialisés dans le domaine du handicap et du grand âge. Après la mort de Mme Pompidou, Bernadette Chirac est devenue présidente de la Fondation Claude-Pompidou en 2007.

 

- ANNE-AYMONE GISCARD D'ESTAING: crée en 1977 la Fondation pour l'Enfance, qu'elle préside toujours.

 

- DANIELLE MITTERRAND: crée en 1986, la Fondation "France-Libertés" qui a pour mission d'"aider partout au rétablissement des droits élémentaires de l'Homme". Les opérations de la Fondation, menées indépendamment des gouvernements en place, est tournée vers le tiers-monde. La plupart des projets sont axés sur l'éducation et la santé, ainsi que sur la formation de cadres. La Fondation est également présente en France.

 

- BERNADETTE CHIRAC: Au titre de présidente de la Fondation des hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, elle lance chaque année depuis 1990 l'opération "Pièces jaunes" qui vise à collecter des dons pour "améliorer le quotidien des personnes âgées hospitalisées". Elle lance également annuellement depuis 1997, l'opération "Plus de vie" pour que les personnes âgées vivent mieux à l'hôpital (matériel anti-douleur, studios d'hébergement pour rapprocher les familles).

Publié dans document

Commenter cet article